Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Max Verstappen (Red Bull-TAG Heuer) a remporté le GP de Malaisie à Sepang. Le Néerlandais s'est imposé devant Lewis Hamilton (Mercedes) et Daniel Ricciardo (Red Bull-TAG Heuer).

Verstappen, qui a fêté son 20e anniversaire samedi, s'est ainsi fait un très joli cadeau avec 24 heures de retard. Ce succès, le deuxième de sa carrière après l'Espagne 2016, vient à point nommé pour évacuer la frustration d'une saison marquée jusqu'ici par sept abandons et un seul podium.

Au championnat du monde, Hamilton compte désormais 34 points d'avance sur Sebastian Vettel (Ferrari), auteur d'une belle remontée jusqu'au 4e rang après être parti dernier. L'Allemand peut regretter amèrement le problème technique qui l'a frappé samedi lors des qualifications: sans cela, il aurait sans doute pu prétendre à la victoire. Vettel a encore été percuté par Lance Stroll (Williams-Mercedes) dans le tour suivant l'arrivée, ce qui a causé de nouveaux dégâts à sa voiture...

Son coéquipier Kimi Raikkonen a été encore plus malchanceux. Qualifié en 2e position, il n'a même pas pu prendre le départ en raison d'un problème de batterie survenu lors du tour d'installation.

Les Sauber-Ferrari n'ont jamais quitté la queue du peloton. Pascal Wehrlein et Marcus Ericsson ont respectivement fini 17e et 18e.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS