Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Automobilisme - Mark Webber (Red Bull-Renault) a remporté le GP de Monaco. C'est le sixième vainqueur différent en six courses, ce qui n'était jamais arrivé dans l'histoire de la formule 1.
Le pilote australien, parti de la pole position, a devancé Nico Rosberg (Mercedes), Fernando Alonso (Ferrari), Sebastian Vettel (Red Bull-Renault) et Lewis Hamilton (McLaren-Mercedes). Au championnat du monde, Alonso est en tête avec 76 points, avec trois points d'avance sur Vettel et Webber.
Comme presque toujours sur le tourniquet monégasque, les dépassements ont été une denrée extrêmement rare parmi les premiers. La hiérarchie s'est ainsi dessinée au départ, puis lors de l'unique changement de pneus. Les six premiers ont fini quasiment roue dans roue, mais aucune attaque significative n'a pu être portée.
Webber a signé la 8e victoire de sa carrière en F1, la deuxième en Principauté après celle acquise en 2010. Le vétéran australien n'a pas commis la moindre erreur, résistant à la pression exercée par Rosberg et le reste de la meute.
Cette saison 2012 continue donc d'être très serrée. Depuis la création du championnat du monde en 1950, il n'y avait jamais eu six vainqueurs différents lors des six premiers GP.
Les Sauber-Ferrari repartent les mains vides. Sergio Perez s'est classé 11e, alors que Kamui Kobayashi a été contraint à l'abandon.

ATS