Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Thomas Lüthi (Kalex) a renoué de superbe manière avec la victoire. Le Bernois a remporté le GP de République tchèque Moto2 sous la pluie à Brno. Il se relance ainsi dans la course au titre mondial.

Septième au moment de l'arrêt de la course au 8e tour en raison de la pluie, Lüthi a pris la tête dès le nouveau départ, sur une piste mouillée et pour une épreuve raccourcie à six tours. Il a immédiatement creusé l'écart et a foncé vers la victoire, passant la ligne avec près de cinq secondes d'avance. Le podium a été complété par Alex Marquez (Kalex) et Miguel Oliveira (KTM).

"Je me suis senti en pleine confiance depuis ce matin au warm-up. J'avais un super feeling sur la moto. La clé a été le départ", a expliqué le Suisse. Lüthi a repris la piste pour le deuxième départ avec une machine chaussée de pneus pluie déjà rôdés. "Cela n'a vraiment pas été un mauvais choix", a-t-il dit. Alex Marquez avait aussi pris une décision similaire.

Pas le temps de fêter

Thomas Lüthi n'a pas eu le temps de fêter ce succès qui semblait illusoire 24 heures plus tôt. Il a rejoint la Suisse dès dimanche soir. "Aucune party, je vais juste continuer à travailler sérieusement. Il y a une nouvelle course le week-end prochain à Spielberg", a encore expliqué le pilote bernois.

Leader du championnat, Franco Morbidelli (Kalex) ne s'est pas montré à l'aise sur cette piste humide. L'Italien n'a fini que 8e. Son avance sur Lüthi au général s'est ainsi réduite à 17 points, contre 34 avant la course.

Ce succès est inestimable pour Lüthi, après sa chute en Allemagne voici un mois et des qualifications mitigées samedi (11e). Il a aussi pris une belle revanche sur le circuit tchèque: l'an passé, il avait dû déclarer forfait pour la course après une terrible chute lors des essais. Le Bernois avait déjà gagné une fois à Brno en 2005, l'année de son titre mondial en 125 cm3.

La poisse pour Aegerter

Les autres Suisses engagés en Moto2 n'ont par contre pas connu une journée faste. Dominique Aegerter (Suter) a été en proie à des problèmes de levier de vitesse dès le départ et a perdu beaucoup de temps. Il n'a pas été admis au second départ. Quant à Jesko Raffin (Kalex), il a terminé très loin (29e) après un week-end très décevant.

Disputée sur une piste mouillée qui a progressivement séché, l'épreuve de la catégorie Moto3 a vu la sixième victoire de Joan Mir (Honda) cette saison. L'Espagnol, leader du championnat, a devancé l'Italien Romano Fenati (Honda). Ce dernier compte désormais 42 points de retard sur Mir au général.

ATS