Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Motocyclisme - Stefan Bradl a d'ores et déjà remporté le titre de Champion du monde des Moto2.
Au Grand Prix de Valence, l'Allemand a profité de l'absence de Marc Marquez, son ultime contradicteur. Lüthi est 6e sur la grille et Aegerter 7e.
Dans la matinée, Marquez a officialisé son forfait pour la course espagnole. Victime de troubles de la vision consécutifs à une chute en Malaisie, l'Espagnol a laissé le champ libre à son rival pour le titre Stefan Bradl.
Le natif d'Augsburg a remporté quatre courses cette saison. Fils d'Helmut Bradl, vice-champion du monde en 250 cm3 en 1991, il avait réussi un début de saison en fanfare remportant quatre succès lors des six premières courses. En dépit d'un retour éclair de Marquez à partir de la mi-saison - 6 victoires en 7 courses -, il décroche à bientôt 22 ans son premier titre mondial à l'issue d'une carrière en Grand Prix débutée en 2005.
Lors d'essais qualificatifs bien vite tronqués par une averse, les pilotes suisses ont réussi à tirer leur épingle du jeu. Thomas Lüthi (6e/Suter) a pris place sur la deuxième ligne, à 0''896 du meilleur temps, propriété de Michele Pirro (Moriwaki). Dominique Aegerter (Suter) a lui aussi brillé avec son 7e chrono. Randy Krummenacher (27e/Kalex) est beaucoup plus loin.
La dernière pole-position de la catégorie des 125 cm3, qui deviendra Moto3 dans quelques mois, est revenue au Britannique Danny Webb (Mahindra). Nicolas Terol (Esp/Aprilia), qui peut devenir Champion du monde dimanche, est 9e. Les Suisses Giulian Pedone (Aprilia) et Marco Colandrea (Aprilia) se sont qualifiés respectivement en 30e et 34e positions.
En MotoGP, c'est le néo-Champion du monde Casey Stoner qui s'est offert une dernière pole cette saison. L'Australien et sa Honda ont devancé l'Espagnol Dani Perdosa (Honda) et l'étonnant Ben Spies (EU/Yamaha). Valentino Rossi (It/Ducati), qui veut absolument faire un bon résultat pour honorer la mémoire du défunt Marco Simoncelli, n'a pu faire mieux que le 6e chrono.

ATS