Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Automobilisme - Lewis Hamilton espère finir 2011 sur une bonne note. L'Anglais veut s'imposer dans les deux dernières courses, à commencer par Abu Dhabi dimanche.
Tout est dit en formule 1, où les titres de champion du monde des pilotes et des constructeurs sont déjà acquis par Sebastian Vettel et Red Bull-Renault. Dès lors, le Grand Prix des Emirats arabes unis à Abu Dhabi sera l'occasion pour certains pilotes de terminer la saison sur une note positive.
Lewis Hamilton, vainqueur seulement de deux Grands Prix en 2011, fait partie des hommes qui viennent chercher dans la capitale des EAU un peu de confiance pour la saison prochaine. Actuellement cinquième au classement général, le champion du monde 2008 n'a plus que deux Grands Prix, ce week-end puis au Brésil le 27 novembre, pour préserver son leadership au sein de l'écurie McLaren-Mercedes.
Cette année, Lewis Hamilton, qui a toujours terminé devant son coéquipier chez McLaren depuis qu'il pilote pour l'écurie, a dû faire face à la régularité de son compatriote Jenson Button, qui le devance de 38 points au championnat. "Ce serait bien de finir devant lui à la fin de la saison, mais remporter un Grand Prix m'importe beaucoup plus", a déclaré Jenson Button, victorieux de trois courses cette année et deuxième du championnat.
Les deux pilotes britanniques ont dû admettre cette année la domination écrasante de l'Allemand Sebastian Vettel, qui a surclassé tous ses adversaires en gagnant 11 Grands Prix sur 17 courus jusqu'à présent. Vettel retrouve en outre à Abu Dhabi un de ses circuits fétiches puisqu'il a remporté les deux Grands Prix qui y ont été déjà disputés.
"Parfois cette année, en particulier sur les dernières courses, j'ai été le pilote le plus proche de Sebastian (Vettel) lorsqu'il gagnait", a souligné Jenson Button, vainqueur au Japon début octobre. "Nous ne sommes pas aussi bons que Red Bull mais ils ne sont pas aussi loin que ça", a ajouté le champion du monde 2009.
Lewis Hamilton, lui, nourrit quelques motifs d'espoirs sur un circuit où il s'est montré performant par le passé, réalisant par exemple la pole position en 2009. L'année dernière, il avait fait le meilleur temps au tour pour finir deuxième de la course.
"Red Bull et Sebastian ont mis la main sur les deux titres de champion du monde mais je suis toujours décidé à finir la saison de la meilleure façon qui soit. J'ai déjà gagné deux Grands Prix et j'aimerais doubler mon capital avant la fin de l'année", a conclu le Britannique.

ATS