Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Automobilisme - Lewis Hamilton (McLaren-Mercedes) a renoué avec la victoire lors du GP des Emirats arabes unis à Abu Dhabi. L'Anglais s'est imposé devant Fernando Alonso (Ferrari) et Jenson Button (McLaren-Mercedes).
C'est le 17e succès d'Hamilton en F1, et le troisième cette année après la Chine et l'Allemagne. Le pilote établi à Zurich a dédié sa victoire à sa maman, dont c'était l'anniversaire.
"Cela a été l'une de mes meilleures courses. J'ai bien surveillé les pneus et géré mon avance sur Fernando. L'équipe a fait un super boulot lors des arrêts", a résumé Hamilton, dont l'avance sur Alonso a oscillé la plupart du temps entre trois et cinq secondes. Troisième, Button a été handicapé par un fonctionnement intermittent de son KERS. Sans cela, les McLaren auraient peut-être pu signer le doublé.
La sensation du jour s'est produite dès le 2e virage au 1er tour, avec la sortie de route de Sebastian Vettel (Red Bull-Renault), parti en tête, en raison d'une inexplicable crevaison. Le champion du monde n'avait plus abandonné depuis le GP de Corée 2010. Il avait remporté 13 des 20 dernières courses!
Sébastien Buemi (Toro Rosso-Ferrari) a aussi été contraint à l'abandon peu avant la mi-course, alors qu'il était dans les points après un brillant début de course. Le Vaudois occupait le 12e rang au premier passage sur la ligne, avant de se retrouver 10e au 5e tour. Il allait ensuite livrer un superbe duel à Paul di Resta (GB/Force India-Mercedes), les deux hommes échangeant leur position respective lors du 9e tour, puis à nouveau au 14e.
Buemi finissait par prendre l'avantage. Alors qu'il n'avait pas encore changé ses pneus, sa voiture perdait soudainement de la puissance au 19e tour. "Il y a eu un problème avec une perte de liquide dans le système hydraulique. Ma boîte s'est bloquée et je n'ai pas eu d'autre choix que de rentrer et d'abandonner. C'est vraiment dommage, car je pouvais envisager un classement entre la 7e et la 9e place", a expliqué le Vaudois.
Son coéquipier Jaime Alguersuari s'est pour sa part classé 15e. Quant aux Sauber-Ferrari, elles ont inscrit le point de la 10e place grâce à Kamui Kobayashi.

ATS