Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Genève - Sebastian Vettel a conquis au bout du suspense son 3e titre mondial en formule 1, au terme d'un GP du Brésil à rebondissements. La course, perturbée par la pluie, a été gagnée par Jenson Button.
Vettel (Red Bull-Renault) a failli tout perdre dès le 1er tour, lorsqu'il était victime d'une touchette. Sa voiture était légèrement endommagée, mais le jeune Allemand, qui repartait dernier, allait rapidement remonter. Au final, il finissait la course à un 6e rang suffisant pour lui assurer le titre. La voiture de sécurité est entrée en action deux fois, dont lors des deux ultimes boucles d'une saison qui restera dans les mémoires.
Button (McLaren-Mercedes) a signé pour sa part la 15e victoire de sa carrière en F1, la troisième en 2012. Le pilote anglais a profité des malheurs de son coéquipier Lewis Hamilton, qui a été sorti par Nico Hülkenberg (All/Force India-Mercedes) au 54e tour alors qu'il occupait la tête. Pénalisé, le futur pilote Sauber n'en a pas moins terminé à une belle 5e place.
Le podium a été complété par le duo Ferrari de Fernando Alonso (2e) et Felipe Massa (3e). Alonso a tout tenté, mais il n'a jamais été en position de lutter pour la victoire. Seul un abandon de Vettel aurait pu lui apporter la couronne mondiale.
Pour sa dernière course, le vétéran Michael Schumacher (Mercedes) a pris une honorable 7e place. Côté Sauber-Ferrari, Kamui Kobayashi (Jap) s'est classé 9e après une course incisive, alors que Sergio Perez (Mex) a été pris dans l'accrochage du départ.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS