Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Natation - A moins de huit mois des JO de Londres, Michael Phelps a montré qu'il était sur le bon chemin.
L'Américain a remporté les cinq courses qu'il a disputées de vendredi à dimanche à Minneapolis dans le cadre du Grand Prix du Minnesota.
Phelps a parachevé son week-end par un succès probant dimanche dans le 200 m 4 nages (1'57''58), avec quatre secondes d'avance sur le Sud-Africain Darian Townsend. Vendredi, il avait gagné sur 200 m libre et 100 m papillon, avant de s'imposer samedi sur 100 m dos et 200 m papillon.
Le nageur aux 14 titres olympiques a indiqué qu'il avait retrouvé "ce bon vieux feeling". Pour mémoire, Phelps avait été très irrégulier depuis sa reprise de la compétition en mai 2009 dans la foulée d'un long break après son exploit des JO 2008 (8 médailles d'or) et l'épisode médiatisé de la pipe à cannabis, au point d'être supplanté par son compatriote Ryan Lochte en 2010 et 2011.
"Cela fait du bien de voir que les choses prennent de nouveau la bonne direction, a-t-il indiqué. Cela faisait longtemps que je n'avais pas nagé aussi décemment à ce moment de la saison. Il reste huit mois (avant Londres) mais ça va aller très vite. Je suis heureux d'être capable de nager comme avant".
Phelps, qui sortait d'un cycle de deux semaines et demie d'entraînement en altitude, a pris plusieurs longueurs d'avance sur Lochte, qu'il retrouvait pour la première fois depuis les Mondiaux de Shanghai. Lochte a été décevant de bout en bout à Minneapolis, avec une 4e place (100 m dos) comme meilleur résultat en six courses.
Le quintuple médaillé d'or de Shanghai a indiqué que ces résultats étaient simplement la conséquence d'une grande fatigue après un cycle d'entraînement très intense et qu'il ne s'était jamais senti aussi bien physiquement auparavant dans sa carrière.

ATS