Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Thomas Lüthi (Kalex) a fini 2e du GP du Qatar Moto2 en ouverture de la saison 2017. Le Suisse n'a été devancé que par l'Italien Franco Morbidelli (Kalex), qui s'est imposé pour la première fois.

Parti en pole position, Morbidelli a fait presque toute la course en tête. Lüthi a brièvement pris le commandement au 2e tour, mais l'Italien a réagi peu après pour se détacher de manière irrésisitible. Il a ainsi justifié son statut de favori dans la course au titre.

Lüthi a longtemps roulé en solitaire derrière Morbidelli, avant de voir ses poursuivants se rapprocher un peu dans le dernier tiers de l'épreuve, et notamment Takaaki Nakagami (Kalex). Le Japonais n'a finalement pas été en mesure d'attaquer le Bernois et a dû se contenter de la 3e place, juste devant la KTM du Portugais Miguel Oliveira.

C'est le 48e podium de la carrière de Lüthi, le 36e en Moto2. Cela lance de manière très positive sa saison.

Les deux autres pilotes suisses engagés ont aussi fini dans les points. Dominique Aegerter (Suter) s'est classé 11e, alors que son remplaçant dans le team de Fred Corminboeuf, le Zurichois Jesko Raffin (Kalex), a pris une bonne 14e place alors qu'il figurait au-delà du 20e rang en début de course.

Comme très souvent, l'épreuve des Moto3 s'est avérée très dense et disputée. Les huit premiers ont ainsi terminé dans la même seconde ! La victoire a souri à l'Espagnol Joan Mir, devant le Britannique John McPhee (à 0''135) et un autre Espagnol, Jorge Martin (à 0''218). Tous chevauchaient une Honda.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS