Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Des élections législatives anticipées seront organisées en Grèce "immédiatement" après la Pâque orthodoxe du 15 avril, a indiqué Antonis Samaras, le chef du parti conservateur membre de la coalition gouvernementale au pouvoir. Les élections pourraient avoir lieu dès le 22 avril.

L'actuel gouvernement d'union nationale, dirigé par Lucas Papademos, et formé pour terminer l'opération d'effacement d'une partie de la dette grecque et assurer la mise en place du deuxième plan de sauvetage de la zone euro, doit achever son mandat d'ici au 12 avril, a déclaré vendredi le porte-parole du gouvernement, Pantelis Kapsis.

Le précédent Premier ministre, le dirigeant socialiste grec George Papandreou a démissionné samedi de sa fonction à la tête du Pasok, afin de permettre à son parti, l'un des trois de l'actuelle coalition gouvernementale, d'élire un successeur avant les élections anticipées. Le ministre des Finances, Evangelos Venizelos, devrait lui succéder lorsque le Pasok élira son nouveau chef, le 18 mars.

Selon de récents sondages, les socialistes devraient subir une lourde défaite aux prochaines élections et pourraient atteindre leur plus faible niveau en 37 ans d'histoire du Pasok. En revanche, les conservateurs de la Nouvelle démocratie auraient le vent en poupe.

ATS