Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Athènes - La Grèce, qui a été quasiment acculée à la faillite par une dette publique abyssale, a dépensé des millions d'euros en paiement de retraites à des personnes décédées depuis des années. Les fraudeurs seront poursuivis.
Le ministère du Travail a ainsi découvert que, sur les quelque 500 personnes enregistrées comme ayant plus de 110 ans et percevant des pensions, plus de 300 étaient en fait mortes depuis parfois de longues années, selon des données publiées mercredi.
"Nous avons découvert qu'une retraite était versée à une personne décédée en 1999. Nous avons trouvé des cas de pensions versées à des personnes, bien qu'elles soient mortes il y a entre cinq et sept ans", a souligné le vice-ministre du Travail Georges Koutroumanis lors d'une conférence de presse.
Les autorités s'attacheront à mettre à jour le registre de tous les retraités du pays et les fraudeurs seront poursuivis, a-t-il dit.
Il est de notoriété publique en Grèce que certaines familles ne déclarent pas les décès aux services sociaux pour continuer de toucher les pensions de parents décédés, mais M. Koutroumanis a reconnu que, dans certains cas, les sommes avaient été versées sur des comptes mais jamais retirées.
Outre la mise à jour des listes de retraités, le ministère compte s'attaquer aux fausses pensions d'invalidité avec pour objectif de réduire de 80 à 100 millions d'euros par an le "gaspillage et le vol", selon le vice-ministre.
Croulant sous les dettes, la Grèce a adopté en mai dernier un plan d'assainissement draconien piloté par l'Union européenne (UE) et le Fonds monétaire international (FMI) qui lui ont accordé un prêt de 110 milliards d'euros (130,2 milliards de francs) sur trois ans.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS