Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Athènes - Plus de neuf millions de Grecs sont appelés dimanche à voter pour le second tour des élections municipales et régionales. Un scrutin serré dans les deux grandes villes, Athènes et Salonique, et surtout un test pour le gouvernement socialiste qui se bat contre la crise.
Les électeurs, dont 12'000 ressortissants d'autres pays européens et 11'900 des pays hors UE, commencent à voter à partir de 06h00, l'heure d'ouverture des bureaux de vote, jusqu'à 18h00.
Après une légère avance des socialistes du Pasok dans sept des treize régions du pays lors du premier tour dimanche dernier, le pari pour le Premier ministre Georges Papandréou reste de maintenir ce score, dans un climat alourdi par la perspective de la révision à la hausse lundi du déficit public grec pour 2009 par l'office européen des statistiques Eurostat.
La perspective de nouvelles mesures d'austérité dans le budget 2011 évoquées dans la presse et par l'opposition tend un peu plus le climat politique, alors que des représentants de la Troïka (FMI-BCE-UE) seront à Athènes dès le début de la semaine pour surveiller les vertus budgétaires du gouvernement.
Allure d'un référendumDimanche dernier, seules deux régions sur un total de treize ont été remportées dès le premier tour des élections, qui avait pris l'allure d'un référendum sur la politique de rigueur du gouvernement, et un tiers des mairies sur les 325 que compte le pays.
Dans un pays traditionnellement politisé, l'abstention a atteint un niveau record, près de 40%, reflétant le mécontentement général d'une population qui connaît sa deuxième année de récession consécutive.
Vu les résultats serrés du premier tour, dans six régions, surtout celle de l'Attique (agglomération d'Athènes qui rassemble 30% de la population du pays) et du Péloponnèse (sud) ainsi que dans les trois principales villes, Athènes, Salonique (nord) et Le Pirée (près de la capitale), un duel opposera le Pasok (parti socialiste au pouvoir) à l'opposition de droite de la Nouvelle-Démocratie (ND).

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS