Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un ancien policier grec de 54 ans, divorcé sans enfant, se faisait verser depuis quinze ans de juteuses allocations familiales après s'être inventé une imposante progéniture de dix-neuf enfants. Il dort aujourd'hui en prison.

Utilisant des photographies d'enfants trouvées sur internet, l'homme, qui ne travaillait plus depuis 2001, fabriquait en fait depuis quinze ans de faux extraits de naissance et d'autres documents nécessaires à l'obtention des allocations.

Selon la police, il aurait touché au moins 150'000 euros depuis 1996 mais le montant total de ses détournements pourrait être bien supérieur à ce chiffre. Les faux documents étaient si bien imités que les autorités n'ont eu la puce à l'oreille que lorsqu'elles ont constaté que cet homme était à la tête de la famille la plus nombreuse du pays.

ATS