La grève chez Tamedia est suspendue. La médiation des cantons de Vaud et de Genève a été acceptée, indique jeudi le Conseil d'Etat vaudois.

Les représentants du personnel, en grève depuis mardi 16h00, et Tamedia ont accepté la médiation aux conditions suivantes. Les deux parties sont d'accord de suspendre avec effet immédiat, et tant que dure la médiation, toutes mesures comme licenciements et grèves, explique le canton.

Les licenciements "notifiés à ce jour sont suspendus", note le communiqué. La médiation sera conduite par la présidente du gouvernement vaudois Nuria Gorrite et le conseiller d'Etat Philippe Leuba, responsable de l'économie. Une première séance est agendée au lundi 9 juillet.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.