Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Lisbonne - Avions annulés, ports paralysés, métros fermés, la grève générale contre l'austérité était massivement suivie mercredi matin au Portugal, selon des sources officielles et syndicales. Elle affectait fortement l'ensemble de services publics mais aussi les grandes entreprises.
Tous les vols en provenance et à destination du Portugal ont été annulés dans les aéroports de Genève et de Zurich. Aucune liaison avec le Portugal n'était prévue mercredi à l'aéroport de Bâle-Mulhouse.
Le secteur des transports était particulièrement touché. Aucun avion n'était prévu mercredi au départ ou à l'arrivée des aéroports portugais, selon l'ANA, gestionnaire des aéroports portugais. Plus des trois quarts des trains ont été annulés et 60 % des autobus, selon des chiffres fournis par les directions de Comboios de Portugal et Carris.
A Lisbonne, aucun métro ne devait circuler de la journée, et le transport fluvial entre les deux rives du Tage a été interrompu, ont confirmé le Metropolitano de Lisboa et la Transtejo.
La grève, convoquée par les deux principales centrales syndicales CGTP et UGT, unies pour la première fois depuis 1988, paralysait également le secteur de l'éducation, avec de nombreuses écoles fermées, et de la santé, la plupart des hôpitaux assurant seulement un service minimum d'urgence, selon des sources syndicales.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS