Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La police cantonale fribourgeoise a dénoncé 32 auteurs de tags et de graffitis à la justice en février. Ils ont causé des dégâts pour 238'000 francs, annonce un communiqué mercredi.

Une première plainte, en automne 2010, a été le point de départ pour élucider d'autres cas dans la région de Morat et en vieille ville de Fribourg. Les tags et graffitis avaient été sprayés essentiellement sur des bâtiments historiques. Au total, 66 plaintes pénales ont été résolues, également dans le sud du canton.

Considérés par certains comme une expression artistique, les tags et graffitis constituent des dommages à la propriété et comptent parmi les infractions au code pénal, rappelle la police fribourgeoise.

ATS