Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Samedi, des milliers de personnes ont répondu présents pour débattre, expérimenter et même goûter la science jusque tard dans la soirée.

KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI

(sda-ats)

La 12e Nuit de la Science, à Genève, a connu un grand succès samedi. Comme à l’accoutumée, le parc de la Perle du Lac était transformé en laboratoire géant. Pour la première fois, le Campus Biotech voisin a participé à l’événement.

Cette année, la Nuit de la Science s’est intéressée à la manière dont la recherche se fait. La manifestation biennale permet au public de rencontrer directement des scientifiques, a rappelé dimanche sa coordinatrice générale Laurence-Isaline Stahl Gretsch. Pour leur part, les scientifiques peuvent s’essayer à expliquer simplement ce qui les passionne.

Des centaines de chercheurs invités par le Muséum d’histoire naturelle de la Ville de Genève et son site du Musée d’histoire des sciences ont présentés leurs activités et les enjeux de leurs disciplines sur des stands, dans des ateliers pour enfants, lors de miniconférences, par des expositions et du théâtre. Samedi, des milliers de personnes ont répondu présents pour débattre, expérimenter et même goûter la science jusque tard dans la soirée.

Ce succès réjouit les organisateurs. A l’ère de la post-vérité, la Nuit de la Science, qui permet de transmettre des connaissances de manière innovante, participative et enthousiasmante, contribue à faire face au retour d’un scepticisme global, voire même de certains obscurantismes, estiment-ils. La manifestation se poursuit dimanche jusqu’à 20h00.

Pour la première fois, le Campus Biotech voisin s’est associé à la Nuit de la Science. Le public a pu visiter ses laboratoires et se pencher sur l’autisme, l’anonymisation des données, explorer le cerveau humain ou encore jouer avec des petits robots.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS