Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La police britannique enquêtant sur l'affaire Jimmy Savile, ex-animateur de la BBC accusé d'avoir agressé sexuellement des jeunes filles pendant plusieurs décennies, a annoncé jeudi avoir recensé quelque 300 victimes potentielles. D'autres personnes sont concernées par les accusations, a précisé Scotland Yard.

Le commissaire chargé de l'enquête, Peter Spindler, a estimé que Jimmy Savile, mort l'an dernier à l'âge de 84 ans, était "sans aucun doute" l'un des agresseurs sexuels ayant fait le plus grand nombre de victimes en Grande-Bretagne.

Le policier a ajouté que Scotland Yard se "préparait" à arrêter d'autres suspects, soupçonnés d'avoir commis des sévices sexuels avec l'animateur. La presse britannique a rapporté que les policiers britanniques s'intéressaient aussi aux agissements de trois médecins, qui ont travaillé dans des hôpitaux où Jimmy Savile aurait aussi sévi.

Toutes les victimes étaient de sexe féminin, à l'exception de deux cas impliquant des garçons, a relevé le policier, estimant que cette enquête marquait un "tournant décisif" dans la lutte contre les sévices sexuels à l'encontre des enfants.

La police a précisé avoir parlé avec 130 des 300 victimes qui se sont manifestées et avoir officiellement recensé 114 crimes ou délits.

Témoignages concordants

A propos des victimes, le policier a affirmé que leurs témoignages étaient crédibles car "elles disent toutes la même chose séparément".

Il a par ailleurs ajouté qu'un policier, aujourd'hui à la retraite, avait indiqué avoir mené une enquête sur Savile dans les années 1980 à Londres, mais qu'elle n'avait pas abouti faute de preuves suffisantes.

Peter Spindler a estimé que Jimmy Savile avait été protégé par le fait que "les enfants ou adolescents" concernés ne s'étaient pas sentis "capables de parler".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS