Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Londres - Le nouveau gouvernement britannique a dévoilé des éléments de son programme. La coalition au pouvoir a annoncé son intention d'imposer une nouvelle taxe au secteur bancaire et d'encadrer les primes dans la finance.
Levant le voile sur l'accord de coalition dont les grandes lignes avait été tracées la semaine dernière, conservateurs et libéraux-démocrates ont par ailleurs dit, lors d'une conférence de presse, qu'une commission indépendante sera chargée de réfléchir à la séparation des activités bancaires de détail et d'investissement.
Les deux formations se sont entendues pour faire de la baisse du déficit budgétaire la priorité de leur programme. "Nous reconnaissons que la réduction du déficit et la poursuite des mesures de soutien de la reprise économique sont les chantiers les plus urgents de Grande-Bretagne", soulignent-elles.
"Nous allons accélérer de façon significative la réduction du déficit structurel (...), l'essentiel de cette réduction provenant d'une diminution des dépenses plutôt que de hausses d'impôts."
George Osborne, ministre des Finances, a par ailleurs confirmé qu'il dévoilerait lundi les détails de son plan de réduction des dépenses publiques prévoyant six milliards de livres (8,75 milliards d'euros) d'économie dès cette année.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS