Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La déclaration de faillite de la chaîne de magasins britanniques House of Fraser intervient après un large plan de restructuration lancé début juin (archives).

KEYSTONE/EPA/FACUNDO ARRIZABALAGA

(sda-ats)

La chaîne britannique de grands magasins House of Fraser a annoncé qu'elle allait se déclarer en faillite vendredi, après avoir échoué à trouver un repreneur. Cela pourrait coûter leur emploi aux 17'500 employés du groupe.

L'enseigne explique dans un communiqué publié à la Bourse du Luxembourg qu'elle va demander à se placer sous le régime britannique des faillites dans la matinée en nommant le cabinet EY comme administrateur judiciaire.

Cette procédure lui permet de poursuivre son activité pendant que EY tentera de trouver un acheteur pour tout ou partie de la société.

House of Fraser souligne que ses discussions avec de potentiels investisseurs et ses principaux créanciers n'ont pas abouti à une solution viable et s'est donc résolue à faire faillite.

"Nous espérons que les négociations (sur la vente, ndlr) vont aboutir sous peu. Un rachat de l'activité lancée il y a 169 ans verra House of Fraser retrouver de la stabilité, de la certitude et de la solidité financière", explique le directeur général Alex Williamson, cité dans le communiqué.

Situation difficile dans le commerce de détail

Tout s'est accéléré depuis une dizaine jours pour l'enseigne, qui avait lancé un lourd plan de restructuration début juin, prévoyant alors la fermeture de 31 des 59 magasins et la suppression de 6000 emplois.

Ce plan devait être accompagné d'un investissement du conglomérat chinois C.banner, qui a finalement renoncé début août à apporter cet argent frais vital pour la société, précipitant la chute de House of Fraser.

Comme de nombreux commerces de centre-ville, l'enseigne fait face à un contexte particulièrement difficile au Royaume-Uni, entre concurrence des ventes en ligne, hausse des loyers et prudence des consommateurs sur fond de Brexit.

Fondé en 1849 à Glasgow (Écosse), le groupe emploie directement 5000 personnes et 12'500 supplémentaires via les concessions, au Royaume-Uni et en Irlande. Son chiffre d'affaires annuel atteint 1,2 milliard de livres (1,3 milliard de francs).

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS