Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Londres - Le ministre britannique des Finances George Osborne a présenté un plan de réduction des dépenses publiques de 6,25 milliards de livres (10,5 milliards de francs). L'essentiel des coupes sera attribué à la réduction du déficit budgétaire, qui atteint près de 11%.
"Nous économiserons plus d'un milliard de livres en dépenses discrétionnaires, dont les dépenses de conseils et de voyage, près de deux milliards en programmes informatiques, fournisseurs et immobilier et plus de 700 millions de livres pour restreindre les recrutements et réduire les organismes semi-publics", a déclaré George Osborne.
"Dans le monde, un changement décisif est en cours. Les pays sont en train de prendre conscience des dangers d'une crise de la dette souveraine et agissent pour vivre selon leurs moyens", a déclaré le nouveau ministre des finances.
"En l'espace d'une semaine, nous avons trouvé et décidé de réduire 6,25 milliards de livres de dépenses gaspillées dans le secteur public. Sur ce montant, 500 millions de livres seront réinvestis et utilisés pour investir dans des mesures ciblées pour améliorer le potentiel de croissance à long terme du Royaume-Uni et construire une société plus juste", a ajouté le chancelier de l'Echiquier.
Pour autant les analystes estiment que ces baisses des dépenses publiques sont largement symboliques et ne changeront pas grand-chose à l'ensemble du déficit britannique, qui devrait dépasser 160 milliards de livres cette année.
Les inquiétudes relatives à la situation budgétaire des pays européens ont fortement pesé sur les marchés financiers ces derniers jours.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS