Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Champion du monde en février, champion d'Europe samedi à Granges: Stefan Küng n'a actuellement pas de rival sur la poursuite sur piste.

Le Thurgovien a confirmé sa domination au Vélodrome Suisse, où il a brillé de mille feux. Déjà impressionnant jeudi, lorsqu'il avait conduit ses coéquipiers jusqu'à la 2e place de la poursuite par équipes, il a survolé samedi la compétition individuelle, battant même à deux reprises son record de Suisse.

Facile vainqueur des qualifications matinales (4'15''678), le phénomène de 21 ans n'a ensuite laissé aucune chance en finale à l'Allemand Domenic Weinstein. Comme attendu, il est parti un peu plus lentement que son adversaire, avant de faire la différence dès la mi-course. Il a finalement bouclé les 4 km en 4'14''992, en battant une nouvelle fois son record national et en laissant son dauphin à près de trois secondes.

Au vu de la démonstration de Stefan Küng, on ne peut que regretter que Bradley Wiggins ait finalement renoncé à participer à cette poursuite individuelle. Le duel entre l'ancien et le nouveau roi de la poursuite aurait été sacrément intéressant. Le deuxième regret tient au fait que la poursuite individuelle ne figure plus au programme des Jeux olympiques, ce qui obligera le Thurgovien a tout miser sur la compétition par équipes l'été prochain à Rio.

En attendant, Stefan Küng aura l'occasion de glaner une troisième médaille aux Européens de Granges. Il sera encore en lice dimanche lors du madison, où il fera équipe avec le Vaudois Théry Schir.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS