Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Inégale mais finalement positive, la performance de Granit Xhaka a compté dans le succès 5-2 d'Arsenal à Everton. Cette défaite à domicile pourrait coûter sa place à l'entraîneur Ronald Koeman.

Coupable sur l'ouverture du score de Wayne Rooney à la 12e minute en raison d'un duel perdu face à l'ex-Lillois Idrissa Gueye, Granit Xhaka a eu l'immense mérite de se reprendre. Le Bâlois a été, ainsi, à l'origine du 1-1 de Nacho Monreal avec une frappe que le gardien Jordan Pickford n'a pu que repousser. Xhaka devait ensuite trouver la transversale sur un maître tir lors d'une seconde période qui a vu Arsenal marquer par Mesut Özil (53e), Alexandre Lacazette (74e), Aaron Ramsey (90e) et Alexis Sanchez (95e).

Trois jours après la défaite 2-1 concédée devant Lyon en Ligue Europa, Everton s'enfonce encore plus dans la crise. Les jours de Ronald Koeman semblent comptés à Goodison Park. Désormais relégable, Everton n'avait pas connu un début de saison aussi catastrophique depuis 2005.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS