Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Soirée contrastée pour Granit Xhala et Ricardo Rodriguez à Londres ! Les deux compères ont épousé des trajectoires bien distinctes lors du choc entre Arsenal et le Milan AC.

Le Bâlois a été l'un des grands artisans de la qualification d'Arsenal pour les quarts de finale de l'Europa League alors que le Zurichois fut bien malheureux. Granit Xhaka a, ainsi, inscrit le 2-1 pour une formation qui s'est imposée 3-1 après avoir déjà enlevé 2-0 le match aller.

Le demi a armé une frappe à la 71e minute qui a abusé un Gianluigi Donnarumma pas particulièrement inspiré sur cette action. Cible de bien des critiques ces dernières semaines, le no 29 d'Arsène Wenger a vraiment sorti le grand jeu pour éclairer le jeu des siens.

Ricardo Rodriguez gardera, quant à lui, un souvenir amer de ce match retour à l'Emirates. Passeur sur l'ouverture du score de Calhanoglu à la 35e minute, le Zurichois a précipité l'élimination du Milan avec une erreur fatale à la 39e minute. Il déséquilibrait, en effet, très légèrement du bras Danny Welbeck pour un penalty bien inutile, mais qui peut se siffler. Egalement auteur du 3-1, Welbeck s'est fait justice lui-même.

A 1-1, Arsenal retrouvait sa zone de confort après un instant de doute pour contrôler à nouveau le tempo du match. Le Milan AC est toutefois tombé les armes à la main comme pour signifier que son entraîneur Gennaro Gattuso est en passe de lui offrir ce supplément d'âme qui lui manquait depuis bien longtemps.

Condamné à gagner cette Europa League pour se qualifier directement pour la prochaine Ligue des Champions, Arsenal partage désormais le rôle de favori avec l'Atlético Madrid, qualifié aux dépens du Lokomotiv Moscou sur le score total de.. 8-1. En revanche, c'est fini pour le Borussia Dortmund de Roman Bürki. Battu 2-1 par Salzbourg au match aller à domicile, les Allemands ont dû se contenter d'un 0-0 en Autriche.

Marseille sera l'unique club français en quart de finale. Les Phocéens auront battu à deux reprises l'Athletic Bilbao - 3-1 et 2-1 - pour se qualifier avec panache. En revanche, Lyon est tombé devant le CSKA Moscou. Victorieux 1-0 en Russie, les Lyonnais se sont inclinés 3-2 à Décines, dans leur stade qui sera justement le théâtre de la finale de l'Europa League. Cette élimination risque bien d'être fatale à l'entraîneur Bruno Genesio.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS