Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Grippe saisonnière: l'OFSP lance la campagne pour la vaccination

Berne - Qui désire se faire vacciner contre la grippe peut le faire dès aujourd'hui. Il est particulièrement recommandé aux femmes enceintes et aux plus de 65 ans de s'immuniser contre la grippe saisonnière. Cette année, le vaccin protégera aussi contre la grippe porcine.
"Dans l'hémisphère sud, le virus A/H1N1 se comporte désormais comme n'importe quel autre virus de la grippe", a expliqué mardi Daniel Koch, responsable de la Division maladies transmissibles à l'Office fédéral de la santé publique (OFSP), lors d'une conférence de presse à Berne. Un vaccin reçu l'an dernier contre la grippe porcine ne protégera cependant pas de la grippe de cet automne.
La grippe saisonnière tue de 400 à 1000 personnes chaque année, rappelle l'OFSP. Il recommande vivement la vaccination aux groupes à risque, notamment aux plus de 65 ans, aux femmes enceintes dès le 2e trimestre de la grossesse, ainsi qu'aux personnes qui souffrent de maladies chroniques.
La vaccination est en outre conseillée aux individus qui se trouvent en contact avec des personnes à risque ou qui ne peuvent se faire vacciner, comme les nouveaux-nés de moins de six mois. Les personnes qui sont professionnellement en contact avec de la volaille, des oiseaux sauvages ou des porcs ont aussi intérêt à se faire vacciner.
Vaccin à 25 francs
Quelque 80% des médecins de famille vaccinent contre l'influenza. Pour les personnes qui présentent un risque élevé de contamination, la vaccination est prise en charge par l'assurance maladie. Certains employeurs l'offrent à leurs employés.
Le 5 novembre 2010, Journée nationale de vaccination contre la grippe organisée par le Collège de médecine de premier recours (CMPR), le vaccin sera proposé au prix de 25 francs. Toute personne intéressée pourra se rendre sans rendez-vous chez les médecins participants.
Protège à 90%Des vaccins antigrippaux "sûrs et efficaces" sont utilisés depuis 60 ans, a rappelé Pascal Strupler, directeur de l'OFSP. Ils réduisent le risque de contamination de 70% à 90% chez les personnes en bonne santé, de 30% à 40% chez celles qui présentent un système immunitaire affaibli.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.