Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Grippe saisonnière: un quart des livraisons de vaccins font défaut

Presque un quart des livraisons de vaccins contre la grippe saisonnière commandés par l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) ne sont toujours pas arrivés. L'OFSP, qui fera le point lundi avec le fabriquant Crucell, prendra des mesures si les retards deviennent des manques.

"Nous considérons pour l'instant qu'il s'agit d'un retard de vaccins, et non d'un manque", a déclaré jeudi à l'ats Daniel Koch, chef de la division maladies transmissibles à l'OFSP. "Mais le cas échéant, nous prendrons des mesures et les communiquerons."

L'OFSP prévoit de faire le point lundi avec le groupe pharmaceutique Crucell, qui a bloqué ses livraisons dans toute l'Europe. En ajoutant les retards du fabriquant Novartis, on compte pour la Suisse entre un quart et un cinquième de commandes non livrées, indique Daniel Koch, qui reste muet sur la quantité exacte de vaccins manquants.

Mais il "reste du temps". La grippe ne se montre habituellement qu'aux mois de décembre, janvier ou février, assure le spécialiste. "Et comme aucune mesure n'a pour l'heure été prise, tout le monde peut déjà se faire vacciner dans les cabinets de médecins et les hôpitaux", relève-t-il.

Enquête chez Crucell

Les retards de Novartis sont liés à une autorisation de mise sur le marché des produits, poursuit Daniel Koch. De son côté, comme l'indique la "Neue Zurcher Zeitung" jeudi, Crucell a eu des problèmes de qualité concernant deux lots de vaccins.

"Crucell a décidé de suspendre les livraisons, le temps que durera une enquête interne", a confié jeudi le groupe à l'ats. L'enquête en question doit déterminer le niveau et les manques de qualité de ces lots. Les livraisons ne pourront être débloquées que sur autorisation et selon la date choisie par les autorités sanitaires, indique Crucell.

Etant donné que les résultats de l'enquête risquent de dépasser la période des vaccinations contre la grippe saisonnière, Crucell conseille à ses clients "de trouver d'autres fournisseurs". S'il doit détruire ses vaccins, le groupe n'aura pas le temps d'en fabriquer de nouveaux.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.