Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'idée du groupe Emmi de produire du gruyère aux Etats-Unis a soudé pour une fois le Grand Conseil vaudois. A l'unanimité, les députés ont soutenu mardi la résolution de l'UDC Jacques Nicolet demandant de faire front commun contre cette initiative afin qu'elle soit abandonnée.

Le conseiller d'Etat Philippe Leuba a dénoncé le projet du groupe Emmi qui semble être revenu en arrière à la suite des réactions négatives en Suisse. De telles idées vont "à l'encontre des efforts de promotion des appellations contrôlées suisses". A ses yeux, la défense des produits du terroir est "un combat extrêmement important" pour l'agriculture.

Le chef du Département de l'économie a indiqué avoir pris contact avec ses homologues des autres cantons concernés pour défendre cette position. "Il ne faut pas brader l'appellation", a insisté l'UDC Philippe Jobin en soulignant qu'il y a des centaines de personnes qui vivent de ce produit.

Le socialiste Philippe Randin a relevé tout ce qu'il y a d'absurde à imaginer de l'Etivaz produit dans le Michigan et a appelé à soutenir la résolution tout en dénonçant un système marchand qui encourage de telles dérives. C'est bien "le libéralisme exacerbé" qui est ici en cause, a renchéri Christiane Jaquet-Berger (A gauche toute!).

ATS