Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - Des milliers de Guatémaltèques ont été évacués après la violente éruption du volcan Pacaya. Le sinistre a fait au moins deux morts et trois disparus dans trois départements placés en état de catastrophe naturelle. En Equateur, un autre volcan est entré en éruption.
Vendredi soir, "le volcan Pacaya est entré dans une nouvelle phase éruptive similaire à celle de jeudi, avec des explosions et des colonnes de cendres qui atteignent jusqu'à 1500 mètres de haut et se déplacent du sud vers le nord à 18 km/h", a annoncé un communiqué de l'agence pour la coordination de la réduction des désastres (Conred).
Dans un rayon d'une centaine de kilomètres autour du volcan, les habitants se sont armés de balais et de pelles pour déblayer la poussière des toits et des patios, d'une épaisseur de cinq centimètres par endroits.
Lors d'une conférence de presse, le président guatémaltèque Alvaro Colom a indiqué qu'un journaliste de la télévision Canal 7 qui couvrait l'éruption ainsi que trois enfants de 7, 9 et 10 ans, étaient portés disparus.
Le cadavre calciné du journaliste, sur lequel des pierres sont tombées, a ensuite été localisé à 50 km de la capitale. Un homme de 22 ans est pour sa part décédé vendredi des conséquences indirectes de l'éruption, en chutant d'un toit où il était monté pour en retirer les cendres, selon les services de secours.
En Equateur, l'éruption d'un autre volcan, le Tungurahua, a obligé les autorités à évacuer plusieurs agglomérations et à fermer l'aéroport de la deuxième ville du pays, Guayaquil. Mais le volcan semble avoir atteint son pic de violence éruptive et son activité semble décroître, selon les experts.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS