Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Havane - L'opposant cubain Guillermo Farinas se trouvait vendredi dans un état "grave, mais stable" après avoir subi une ablation de la vésicule, a annoncé à l'AFP son épouse, Clara Pérez. Il avait mis un terme le 8 juillet à 135 jours de grève de la faim.
Depuis plusieurs jours, l'opposant était affecté de diarrhées et de vomissements, a-t-elle raconté. Vendredi, avant son opération "il a ressenti une violente douleur abdominale, a été pris de fièvre" et emmené à l'hôpital, a-t-elle ajouté.
"Les médecins ont diagnostiqué que sa vésicule était pleine de calculs, conséquence de ses jeûnes. On pensait qu'ils allaient lui donner un traitement, mais ils l'ont opéré", a-t-elle dit.
Guillermo Farinas se trouve dans la même salle d'hôpital que celle où il a été traité lors de sa dernière et longue grève de la faim pour réclamer la libération des prisonniers politiques.
"Farinas est considéré (par les médecins) comme étant dans un état grave, mais stable. L'opération a réussi, les craintes concernent les complications qu'il pourrait avoir, vu son état de santé", a-t-elle confié au téléphone.
Clara Perez se trouvait à ses côtés en salle de soins intensifs à l'hôpital de Santa Clara, la ville où ils résident, à 280 km à l'est de La Havane.
Agé de 48 ans, Guillermo Farinas, psychologue de formation et journaliste d'opposition, avait entamé sa 23e grève de la faim au lendemain de la mort le 23 février d'un prisonnier politique, Orlando Zapata, 42 ans, décédé après plus de deux mois d'un jeûne de protestation.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS