Toute l'actu en bref

L'ancien Haut commissaire de l'ONU pour les réfugiés Antonio Guterres veut faire de 2017 "une année pour la paix" (archives).

KEYSTONE/AP/BILAL HUSSEIN

(sda-ats)

Le nouveau secrétaire général des Nations unies Antonio Guterres a lancé dimanche un appel à la paix, alors que des "millions d'êtres humains sont pris au piège de conflits" dans le monde. "La paix doit être notre objectif et notre guide", a-t-il lancé.

"Tout ce que nous valorisons en tant que famille humaine - la dignité et l'espoir, le progrès et la prospérité - dépend de la paix", a-t-il souligné lors de sa première journée à la tête de l'organisation. "Mais la paix dépend de nous. Engagez-vous à mes côtés au service de la paix, jour après jour. Faisons de 2017 une année pour la paix", a-t-il martelé.

M. Guterres, 67 ans, ex-Haut commissaire de l'ONU aux réfugiés et ancien Premier ministre du Portugal, a été élu pour un mandat de cinq ans à la tête des Nations Unies. Les attentes sont fortes pour qu'il reprenne l'initiative sur les grandes crises actuelles, comme la guerre en Syrie ou la crise des réfugiés, dans un contexte de tensions croissantes entre les Etats-Unis, la Russie et la Chine.

Socialiste modéré, catholique et pro-européen, Antonio Guterres jongle avec aisance entre français, anglais, portugais et espagnol. Le bilan de ses deux mandats à la tête du HCR (2005-2015) a été marqué par une réforme de son organisation interne qui a permis de réduire le personnel basé à Genève afin d'augmenter sa capacité d'intervention d'urgence à l'international.

Antonio Guterres arrivera mardi à 09h00 précises - lundi est un jour férié - au siège de l'ONU pour sa première journée de travail. Il succède au Sud-Coréen Ban Ki-moon, qui a donné samedi soir le top départ de l'année 2017 à Times Square à New York, en déclenchant le traditionnel compte à rebours.

ATS

 Toute l'actu en bref