Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

De nombreux commandants de troupe sont confrontés à un manque de spécialistes (photo symbolique).

KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER

(sda-ats)

L'armée doit prioritairement résoudre ses problèmes de personnel. Le conseiller fédéral Guy Parmelin a ordonné au chef de l'armée Philippe Rebord de mettre en oeuvre d'ici mi-2018 les recommandations d'un rapport interne qui a mis au jour des faiblesses.

La missive du chef du Département de la défense (DDPS) est datée du 27 janvier. Elle se réfère à un rapport de l'auditeur en chef du département. Le porte-parole de l'armée Walter Frik a confirmé dimanche un article en ce sens paru dans Le Matin Dimanche et la SonntagsZeitung. Le rapport a évalué des questionnaires remplis par les commandants de troupe en 2014 et 2015 au terme des cours de répétition.

Guy Parmelin a écrit à Philippe Rebord d'engager les mesures nécessaires afin de mettre en oeuvre les recommandations du rapport dans le cadre du Développement de l'Armée (DEVA), qui entre en vigueur l'an prochain et qui doit être concrétisé en 2021. L'ats a pu prendre connaissance de la lettre et du rapport.

Cet audit conclut que les problèmes sont importants au chapitre "personnel de l'armée". Leur portée a été négligée jusqu'ici. Des évaluations précédentes avaient certes pointé du doigt des faiblesses, mais aucune mesure concrète n'en a découlé.

De plus, les séances trimestrielles décisives réunissant commandants de troupe et direction de l'armée se tenaient souvent en l'absence des figures clés du domaine du personnel. Du coup, ces séances n'ont pas eu d'effet marquant.

Régime des dispenses critiqué

Une des raisons des problèmes au sein du personnel de l'armée est que de nombreux soldats peuvent se faire dispenser à court terme des cours de répétition. Ces demandes peuvent être déposées dans leur canton de domicile.

Comme les commandants de troupe n'avaient pas accès eux-mêmes au système de gestion du personnel de l'armée (PISA), certains ont eu de mauvaises surprises le premier jour du cours, explique Walter Frik. Souvent, il manquait des acteurs importants - des cadres ou des spécialistes - ainsi que des mécaniciens, conducteurs, explorateurs radio ou soldats d'hôpital.

Le rapport souligne que le régime des dispenses engendre une lourde charge administrative et qu'il rend la planification difficile. Ce manque de spécialistes remet en question la capacité à remplir la mission de l'armée.

Seuls 8% des commandants qualifiaient de bonne la situation sur le front du personnel. Presque la moitié (48%) la jugent insuffisante et 44% suffisante. Comme les commandants ont entre-temps accès à PISA, ce problème est désormais réglé, selon Walter Frik.

L'audit a aussi examiné la qualité des autres piliers de la disponibilité de base de l'armée: outre le personnel, celle-ci repose sur la formation, la logistique et la conduite.

Lacunes dans la formation

Concernant la formation, les commandants citent souvent le manque de formateurs et de cadres ainsi que de trop nombreux engagements civils effectués au détriment des entraînements militaires. Les objectifs des cours de répétition ne peuvent pas, ou tout juste, être atteints dans ces conditions.

La logistique (armes, véhicules, cantonnement) donne satisfaction à 74% des commandants. Pour la conduite, le taux de satisfaction est de 72%, même si des faiblesses sont mentionnées, notamment la capacité et la vitesse du réseau de communication militaire.

Ainsi, un nombre important de commandants affirment "ne pas pouvoir se passer de moyens informatiques et de communication privés". Autrement dit, un commandant doit communiquer avec la troupe via son téléphone portable civil lorsque le réseau militaire défaille.

En janvier, le DDPS avait annoncé que son système de conduite et d'information FIS de l'armée, controversé, ne pourra définitivement pas être utilisé avec des moyens de télécommunications mobiles, les radios tactiques n'étant pas assez performantes.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS