Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'hôtellerie suisse continue de souffrir de la force du franc. La branche a accusé en septembre un nouveau repli des nuitées, de 3,9% au regard de la même période de l'an passé, à 3,3 millions. Sur neuf mois en 2011, la baisse s'inscrit à 2%, à 28,7 millions.

Conséquence du renchérissement du franc, les touristes étrangers boudent la Suisse. Le nombre de leurs nuitées s'est contracté de 3,3% de janvier à septembre, à 16,3 millions. Tandis que la clientèle helvétique affiche un recul de 0,2% seulement, à 12,5 millions, a précisé vendredi l'Office fédéral de la statistique (OFS).

Sur le seul mois de septembre, même tendance, mais plus marquée encore. Nombreux ont été les hôtes étrangers à refuser de venir en Suisse (-6,3% à 1,8 million de nuitées). Les Helvètes demeurent, pour leur part, plutôt fidèles (-0,3% à 1,6 million).

Fort repli des Allemands

Sans surprise, les touristes européens, guère incités à passer leurs vacances sur sol helvétique au vu du prix du franc face à l'euro, se sont révélés nettement moins nombreux (-11%) le mois dernier. L'Allemagne affiche le plus fort repli (-14%). Suivent le Royaume-Uni, les Pays-Bas, l'Italie et la France.

En revanche, le Brésil, cible actuelle de Suisse Tourisme, ne cesse de montrer une croissance (+8,7%). La Suisse séduit toujours également les Asiatiques (+12%). A elle seule, la Chine (sans Hongkong) a généré 20'000 nuitées supplémentaires (+43%).

Progression pour le Jura

Parmi les différentes régions touristiques, la plupart subissent un reflux. Les Grisons sont le plus fortement touchés. L'affluence diminue aussi au Tessin, dans la région des Quatre-Cantons, ainsi que dans les cantons de Vaud, du Valais et de Genève.

En revanche, Zurich, qui attire le tourisme d'affaires, tire son épingle du jeu. Le Jura et les Trois-Lacs également (+6%), pour d'autres raisons. La suite de l'année ne s'annonce pas sous les meilleurs auspices.

ATS