Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Hôtellerie: nouveau recul des nuitées en Suisse en septembre

L'hôtellerie suisse a accusé une nouvelle baisse des nuitées en septembre. Celles-ci ont diminué de 1,7% sur un an pour se fixer à 3,3 millions. Le recul est plus prononcé pour les hôtes indigènes que pour la clientèle étrangère.

Les visiteurs étrangers affichent 1,8 million de nuitées, soit une baisse de 1,5%. Les hôtes indigènes génèrent quant à eux 1,5 million de nuitées, ce qui correspond à un recul de 2%, selon les résultats provisoires de l'Office fédéral de la statistique (OFS) publiés vendredi.

Marquée par la crise et le franc fort, l'hôtellerie suisse traverse une période difficile. Depuis début 2012, le secteur a enregistré 27,8 millions de nuitées, soit une baisse de 3,5% par rapport à la même période de l'an passé. La demande étrangère a enregistré 15,4 millions de nuitées, soit une baisse de 5,3%, alors que les hôtes suisses affichent un recul de 1,2% à 12,4 millions.

Moins d'Allemands

En septembre, les visiteurs du continent européen accusent une baisse de 4,8%. Les Allemands ont une nouvelle fois boudé la Suisse avec un recul de 7,1%, soit quelque 35'000 nuitées, à 461'000. La France et l'Espagne affichent des reculs respectifs de 3,2% et 6,6%. Les Italiens (+7,1%) et les Russes (+10,1%) ont en revanche été plus nombreux.

Les voyageurs du continent asiatique ont eux continué d'augmenter, avec une hausse du nombre de nuitées de 20'000 unités (+6,7%). La Chine affiche un bond de 20,2%, soit 14'000 nuitées supplémentaires, pour atteindre quelque 81'000. Viennent ensuite les Pays du Golfe avec une croissance de 7800 nuitées (+17,1%).

Quant au continent américain, il voit le nombre de ses nuitées progresser de 2,8%. Les Etats-Unis affichent 6700 nuitées supplémentaires, soit une hausse de 3,9%. Le Canada montre de son côté une croissance de 3100 nuitées (+12%).

Forte baisse dans l'Oberland bernois

La plupart des régions touristiques ont accusé une baisse en septembre. L'Oberland bernois affiche la plus grande diminution absolue, soit une baisse de 28'000 nuitées (-7,5%). Les nuitées aux Grisons ont fléchi de 19'000 (-4,4%) et de 14'000 à Genève (-5,3%).

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.