Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Baar ZG - Les clients des restaurants et hôtels suisses ont dépensé 22,8 milliards de francs en 2009, soit 2,5 milliards de plus qu'en 2008. L'année a été particulièrement difficile pour l'hôtellerie qui a enregistré un recul des nuitées de 4,7%.
La hausse des ventes a surtout profité à la restauration rapide, a indiqué GastroSuisse lors de son assemblée à Baar (ZG). Plus de la moitié des dépenses pour les repas sont effectuées à midi. La Suisse compte 2,5 restaurants pour 1000 habitants (7,5 en 1888).
Comme annoncé à fin février, le nombre de nuitées en 2009 a reculé de 4,7% à 35,6 millions. Ce sont 1,7 million de nuitées en moins par rapport à 2008. En moyenne, les hôtels réalisent la moitié de leur chiffre d'affaires avec leur restaurant.
Les entrepreneurs ont de plus en plus de difficultés à gérer leurs établissements avec succès, souligne GastroSuisse. Une des causes est "la culture de l'interdiction qui sévit en Suisse", à savoir la législation sur la protection contre le tabagisme passif.
Dans ce domaine, GastroSuisse maintient sa position. L'association faîtière souhaite que la loi fédérale s'applique à l'ensemble du pays. Actuellement, 19 cantons appliquent la législation fédérale qui "autorise au moins des fumoirs avec service".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS