Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'hôtellerie helvétique a vu ses nuitées augmenter de 1,5% (+45'000) sur un an en février 2012, à 3,1 millions, grâce aux hôtes suisses. Les touristes étrangers ont généré 1,6 million de nuitées, ce qui signifie un recul de 3,7%.

Les hôtes indigènes affichent 1,5 million de nuitées, selon les résultats provisoires de l'Office fédéral de la statistique (OFS) publiés jeudi. C'est un progrès de 7,5% (+105'000 unités) par rapport à février 2011, qui comptait toutefois un jour de moins.

En termes de provenance, l'Europe seule accuse un repli de 5,4% par rapport au même mois l'an dernier, malgré le flux de Belges (+44%). Le déclin est notable pour le personnes venues du Royaume-Uni (-15%), des Pays-Bas (-18%) et d'Allemagne (-2,4%).

Bond de 61% au Brésil

Le Brésil affiche un bond de 61%, le continent africain de 24% et les Etats-Unis enregistrent une baisse de 1,2%. Les Coréens étaient plus nombreux (+33%), mais les Chinois (sans Hongkong) et Japonais ont reculé de 8,9% et 5,7% respectivement.

Parmi les régions visitées, le canton de Fribourg a connu, en proportion, un mois faste avec 21,6% de nuitées supplémentaires. La Suisse orientale enregistre une augmentation de 11%, la région bâloise de 14%.

Dans les Alpes, le Valais affiche une hausse de 1,8%, les Grisons de 1,5% et l'Oberland bernois de 1,7%. La région zurichoise a par contre marqué un recul (-2,4%), tout comme Lucerne et le Lac des Quatre-Cantons (-2,7%).

ATS