Toute l'actu en bref

A l'approche de la saison cyclonique, l'extrême vulnérabilité des départements ravagés en octobre par l'ouragan Matthew inquiète à Haïti (archives).

Keystone/AP/DIEU NALIO CHERY

(sda-ats)

Sept personnes sont mortes dans le nord d'Haïti et 19 pêcheurs sont portés disparus au large de la côte sud du pays après deux jours de pluie, a rapporté vendredi le ministère de l'Intérieur. Deux enfants en bas âge font partie des victimes-.

"Nous n'avons pas cette fois observé d'inondations spectaculaires: il s'agissait plutôt de débordements de ravines", a expliqué Guillaume Albert Moléon, porte-parole du ministère. Des travaux pour dégager les routes des alluvions sont en cours et les autorités poursuivaient les recherches pour retrouver 19 pêcheurs portés disparus au large du département de la Grande-Anse, dans le sud-ouest du pays.

A l'approche de la saison cyclonique, l'extrême vulnérabilité des départements ravagés en octobre par l'ouragan Matthew inquiète. "Dans le grand sud, les sols sont saturés d'eau à 100%", a relevé M. Moléon, signalant ainsi le fort risque d'inondations et de glissements de terrain dans cette région.

Les villes se développent dans le pays sans réelle planification urbaine et de nombreux centres urbains sont régulièrement inondés par de simples orages. Et, faute d'infrastructures suffisantes, les zones rurales enclavées dans les montagnes sont régulièrement coupées du reste du pays par les rivières en crue.

ATS

 Toute l'actu en bref