Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Port-au-Prince - Des milliers de paysans haïtiens ont participé à une manifestation pour protester contre le gouvernement, à qui ils reprochent de distribuer des semences de la firme Monsanto. De nombreux paysans craignent que les semences reçues ne soient une menace pour les variétés locales.
Monsanto a fait don de 475 tonnes de maïs aux paysans haïtiens dans le cadre de Project Winner, une initiative de l'agence publique américaine d'aide au développement, l'Usaid. "Le gouvernement haïtien utilise le séisme pour vendre le pays aux multinationales", a dénoncé Jean-Baptiste Chavannes, coordinateur du Mouvman Peyizan Papay (MPP), à la pointe du mouvement des agriculteurs haïtiens.
Rassemblés vendredi à Hinche, dans le centre du pays, les manifestants arboraient des pancartes et chantaient des slogans dénonçant le président René Préval et réclamant le départ de Monsanto du pays.
Selon le ministère haïtien de l'agriculture, le but de cette initiative est d'accroître la productivité agricole du pays. L'île a été sévèrement touchée par le séisme du 12 janvier qui a fait entre 250'000 et 300'000 morts et laissé quelque 1,3 million de sans-abri.
Un porte-parole de Monsanto aux Etats-Unis a de son côté affirmé que les semences données aux Haïtiens n'étaient pas génétiquement modifiées, mais qu'il s'agissait de "semences hybrides conventionnelles, déjà utilisées en République dominicaine".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS