Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Genève - L'organisation mondiale de la santé (OMS) redoute que l'épidémie de choléra en Haïti touche jusqu'à 400'000 personnes, selon une nouvelle évaluation rendue publique ce vendredi. Jusqu'ici, l'ONU évoquait quelque 200'000 cas en six mois.
"L'OMS estime maintenant que, sur la base de la vitesse avec laquelle les gens sont infectés en Haïti, l'épidémie pourrait toucher 400'000 personnes", a affirmé le Bureau des Affaires humanitaires de l'ONU (OCHA) dans un point de situation.
"Il s'agit du pire scénario, que l'on peut éviter si la prévention et le traitement sont suffisants dans les zones pauvres de Port-au-Prince et d'autres régions dans le pays", a précisé la porte-parole d'OCHA Elisabeth Byrs.
Financement trop lentLe financement de l'aide internationale est malheureusement "trop lent", a ajouté la porte-parole. Les agences de l'ONU et quelque 70 ONG partenaires n'ont reçu que 19,4 millions de dollars sur les 164 millions demandés il y a deux semaines.
"Pour éviter un scénario-catastrophe, l'aide doit absolument être accélérée", a déclaré Elisabeth Byrs. Il faut d'urgence davantage de centres de traitement du choléra dans tout le pays et du personnel supplémentaire.
L'épidémie a fait 1603 morts et provoqué près de 30'000 hospitalisations depuis le 22 octobre. Jusqu'ici, l'ONU tablait sur un maximum de 200'000 cas. Ce cap pourrait être dépassé en trois mois déjà.
Aucun risque à aller voterL'ONU a fait savoir que la participation aux élections de dimanche n'a pas de conséquences sur la propagation du choléra. "Le choléra ne se transmet pas comme la grippe par voie aérienne, mais seulement par les matières fécales et l'eau contaminée", a souligné une porte-parole de l'ONU.
Il n'y a donc aucun risque pour les Haïtiens de contracter le choléra en allant voter, a-t-elle dit. Dimanche, les Haïtiens doivent départager 18 candidats pour succéder au président René Préval et désigner également leurs députés et sénateurs, près d'un an après le séisme du 12 janvier.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS