Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Port-au-Prince - La propagation de l'épidémie de choléra qui touche Haïti s'est ralentie lundi, indiquent les autorités sanitaires du pays. Le nouveau bilan de 259 morts et 3342 cas avérés semble se stabiliser, selon Gabriel Thimoté, directeur général du ministère de la Santé.
Le précédent bilan faisait état dimanche de 253 morts et 3115 hospitalisations. Après plusieurs journées au cours desquelles les décès se comptaient par plusieurs dizaines, seules six morts ont été enregistrées durant les dernières 24 heures, toutes dans la région d'Artibonite dans le centre de l'Etat.
L'autre foyer de la maladie, la région du Plateau central, n'a pas enregistré de nouveaux décès depuis une journée. "Le nombre de décès enregistrés a diminué d'une manière significative, le nombre de personnes hospitalisées a également diminué", a déclaré Gabriel Thimoté.
"Nous pensons que la situation est en voie de stabilisation. Mais cela ne veut pas nécessairement dire que nous avons atteint un pic", a ajouté M. Thimoté.
Contrôler l'eauAfin de confirmer l'avancée contre la maladie, le gouvernement haïtien va "lancer une grande mobilisation au niveau" des élus et des communautés locales, ainsi qu'"au niveau des établissements scolaires", a indiqué M. Thimoté.
Autre axe de travail: déterminer comment améliorer la fourniture d'eau potable, dont la mauvaise qualité est à l'origine de l'épidémie. "Le gouvernement, aidé de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et des Centres de contrôle des maladies américains (CDC), va rencontrer les vendeurs d'eau en Haïti", a poursuivi M. Thimoté.
"Il est trop tôt" pour proclamer la fin de l'épidémie, a toutefois dit lundi Daniel Epstein, porte-parole de l'Organisation panaméricaine de la santé (OPS). "Le comportement de l'épidémie est très difficile, voire impossible, à prédire", a-t-il remarqué.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS