Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Port-Au-Prince - Wyclef Jean a annoncé dimanche sur le site Twitter qu'il faisait appel du rejet, par les autorités électorales d'Haïti, de sa candidature à la présidence de ce pays. La star du hip-hop estime qu'elle répondait à tous les critères d'admissibilité.
"Nos avocats vont faire appel demain de la décision du CEP", le Conseil électoral provisoire qui a publié vendredi soir la liste des candidats retenus pour le scrutin du 28 novembre, a écrit M. Jean sur son compte officiel Twitter. Sur les 34 dossiers soumis, le CEP n'en a retenu que 19, écartant notamment les six candidats de la diaspora haïtienne, dont Wyclef Jean, 40 ans, le plus connu d'entre-eux.
Le Conseil, qui avait déjà reporté la publication de la liste, n'avait pas expliqué l'éviction du chanteur, très populaire auprès des jeunes du pays dévasté le 12 janvier par un séisme qui a fait au moins 250'000 morts.
"Nous avons rempli tous les critères fixés par les lois" pour participer au scrutin, estime l'ex-membre des Fugees sur le site de microblogs. Il conclut: "Et la loi doit être respectée".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS