Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La quatrième occasion aura été la bonne pour Simona Halep. Elle est assurée de devenir no 1 mondial grâce à son succès sur la Lettone Jelena Ostapenko (WTA 8) en demi-finale à Pékin.

La joueuse de 26 ans sera la première Roumaine reine de la petite balle jaune. Elle a pris une belle revanche (6-2 6-4) sur Jelena Ostapenko, qui l'avait battue en finale de Roland-Garros cette année. Auparavant, elle avait raté de peu par trois fois cette année l'accession au trône, dont une à Roland-Garros justement.

Simona Halep succède à la place de no 1 à l'Espagnole Garbiñe Muguruza, qui n'aura donc tenu qu'un mois. Depuis son sacre de Wimbledon, l'Ibère a fléchi, même si elle a encore gagné à Cincinnati.

La Roumaine est surtout récompensée pour sa régularité, plus que pour ses coups d'éclat. Elle n'a toujours pas remporté de tournoi du Grand Chelem mais est réputée pour sa combativité, même si ses nerfs sont parfois fragiles.

Simona Halep est le 25e no 1 mondial de l'histoire, depuis le lancement du classement en 1975, et déjà le cinquième en 2017 après Angelique Kerber, Serena Williams, Karolina Pliskova et Muguruza. Elle affrontera dimanche en finale la Française Caroline Garcia (WTA 15), qui est quant à elle assurée de faire sa première apparition dans le top 10.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS