Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Halloween a donné du travail à la police en Suisse alémanique. Rien que dans le canton de Zurich, les patrouilles sont intervenues plus de 110 fois, le plus souvent à cause du bruit ou pour des jets d'oeufs. En Suisse romande, les amateurs de sueurs froides se sont montrés beaucoup plus discrets.

Plus de la moitié des interventions ont pour origine des jets d'oeufs contre des immeubles, des voitures et, dans un cas, contre un train en marche, a indiqué mardi la police cantonale zurichoise. Les dégâts sont estimés à plusieurs milliers de francs.

La police signale aussi des poubelles en feu. A Horgen (ZH), une sculpture en bois a été incendiée. A Rümlang (ZH), des inconnus ont brisé une vitre d'un bâtiment scolaire et ont jeté des objets en feu dans une salle de classe.

Dans plusieurs communes, des personnes voulant empêcher des jeunes de jeter des oeufs contre des maisons ont été agressées. Il n'y a pas eu de blessé, selon la police zurichoise.

Une école et un tram ont été les victimes des jets d'oeufs à Bâle-Campagne, où la police est intervenue une douzaine de fois. En Argovie, elle a mené une cinquantaine d'interventions.

Nettoyage

Dans le canton de St-Gall, les forces de l'ordre ont été appelées à 25 reprises. A Sevelen (SG), des jeunes pris sur le fait ont dû nettoyer une façade.

A Mels (SG), un adolescent de 15 ans transportait des tomates et des oeufs dans un sac à dos. A Rorschach (SG), deux jeunes âgés de 14 ans transportaient 47 oeufs.

Dans le canton de Soleure, la police a été appelée à 15 reprises. A Witterswil (SO), des jeunes déguisés ont sprayé en noir un arrêt de bus. Ils ont été interpellés.

Suisse romande épargnée

En comparaison à leurs collègues alémaniques, les policiers romands ont passé une soirée d'Halloween beaucoup plus calme. Il faut dire que cette fête importée d'Amérique n'a apparemment pas la même popularité en Suisse romande, où elle semble même décliner après quelques années de succès.

Un petit tour de l'ats auprès des polices cantonales romandes a confirmé qu'aucun acte de vandalisme ou autres méfaits liés à Halloween ne leur a été signalé.

ATS