Les éleveurs ne devraient plus pouvoir sceller les tétines de vache lors des foires à bestiaux pour faire gagner leur animal. Le Conseil fédéral soutient l'interdiction de cette pratique qui peut être douloureuse et dangereuse pour la santé des vaches.

Il recommande au National d'approuver la motion de l'Argovienne Irène Kälin. Sa réponse publiée jeudi sur Internet ne contient pas de justification.

La tradition des foires aux bestiaux est de plus en plus discréditée par les manipulations douteuses que des éleveurs trop avides de distinctions infligent à des vaches de concours, s'indigne l'écologiste. La Confédération subventionnant ces événements, elle doit s'assurer que les mauvais traitements en sont bannis.

Le principal critère d'un concours de vaches laitières étant la mamelle, les bêtes sont traites à des intervalles plus espacés que d'habitude. Pour éviter qu'elles laissent échapper des gouttes de lait, on va jusqu'à leur sceller les trayons pour obtenir une symétrie parfaite.

De la colle instantanée a même été utilisée avant que son usage soit interdit, rappelle la motionnaire. Selon des études récentes, la surcharge de lait provoque notamment des oedèmes de la mamelle, une abduction des membres postérieurs lors de la marche et fait grimper les hormones de stress dans le sang.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Vous avez apprécié swissinfo? Dites-le-nous

Sondage: clavier et main close up

Vous avez apprécié swissinfo? Dites-le-nous

Sondage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.