Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berlin - Les autorités de Hambourg, dans le nord de l'Allemagne, ont fermé lundi une mosquée fréquentée par les auteurs des attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis. Des extrémistes y étaient toujours recrutés pour le "jihad" (guerre sainte).
A l'aube, la police a investi la mosquée Taiba, dans le centre ville. Les forces de l'ordre ont saisi ses avoirs et perquisitionné les domiciles de responsables de l'association culturelle du même nom, rattachée à la mosquée. L'association a également été interdite.
"Il ne faut pas qu'Hambourg puisse être un berceau pour des islamistes prêts à la violence", a déclaré le responsable des affaires intérieures de la ville-Etat Christoph Ahlhaus lors d'une conférence de presse.
Radicalisation de fidèlesLa mosquée Taiba, appelée à l'époque mosquée Al-Qods, avait été fréquentée par Mohammed Atta, le principal auteur des attentats du 11 septembre à New York et Washington, et par nombre de ses 18 complices, selon les services de sécurité.
La mosquée et l'association qui en dépend ont cherché à radicaliser les fidèles au moyen de prêches, de séminaires et par des publications sur internet, selon M. Ahlhaus.
La mosquée a également servi de point de rencontre "pour un groupe qui, au printemps 2009, a quitté l'Allemagne pour s'engager dans les combats à la frontière pakistano-afghane", a-t-il ajouté.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS