Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Kaboul - Hamid Karzaï a signé mardi le décret instaurant la dissolution totale d'ici fin 2010 des "contracteurs", ces sociétés privées de sécurité remplissant un rôle majeur dans le dispositif des forces internationales en Afghanistan. Il leur reproche d'embaucher des Afghans qui pourraient servir dans l'armée et la police.
"J'approuve la dissolution totale des compagnies privées de sécurité, afghanes et internationales, d'ici à quatre mois", écrit le président afghan dans son décret.
La présidence afghane avait annoncé lundi son intention de dissoudre d'ici au 1er janvier 2011 les sociétés privées de sécurité, plus souvent appelés "contracteurs" et devenus symbole des guerres du XXIe siècle en Irak et en Afghanistan.
Quelque 40'000 personnes travaillent en Afghanistan dans ce secteur florissant. Compagnies internationales ou sociétés afghanes, elles travaillent avec les forces internationales, le Pentagone, la représentation de l'ONU, les ambassades, les entreprises chargées de gérer les milliards de dollars d'aide internationale, les ONG et les médias occidentaux.
Le décret présidentiel stipule que le personnel afghan de ces sociétés pourra rejoindre les unités de la police avec ou sans ses armes.
Et les étrangers - souvent d'anciens militaires assurant l'encadrement et la formation dans ces sociétés - pourront quitter le pays après avoir vendu leurs armes ou en les emportant avec eux. "Leurs visas seront annulés", précise le décret.
Le texte prévoit également la confiscation des armes des sociétés de sécurité "illégales" non enregistrées auprès du ministère de l'Intérieur.
Les ambassades et les organisations internationales et humanitaires pourront toutefois continuer d'avoir des gardes pour assurer leur sécurité à l'intérieur de leurs maisons et bureaux. Mais la sécurité de l'extérieur des résidences sera assurée par des policiers.
La sécurité des convois de ravitaillement des forces internationales, l'une des missions les plus importantes et les plus dangereuses des "contracteurs", sera assurée par l'armée, la police et les services spéciaux afghans.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS