Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un tir forcé et croisé de Daniel Narcisse à trois secondes du terme du match a offert à l'équipe de France le droit de prétendre à un troisième sacre olympique de rang.

Les Experts, dominateurs en première période, ont battu l'Allemagne in extremis 29-28 et affronteront dimanche le Danemark ou la Pologne.

Les Bleus ont ainsi rejoint les filles en finale. Mais que ce fut difficile ! A la 41e, la France menait tranquillement 22-15. A peine moins de seize minutes plus tard, le champion d'Europe 2016 était toutefois revenu à 27-26, et même à 28-28 à 1'06 du coup de sifflet final.

C'est une discussion avec l'entraîneur assistant Didier Dinart, lors d'un temps mort, qui a décidé de tout. L'ancien international a donné ses consignes, précises et appliquées à la lettre par les Experts. Avec l'envol de Daniel Narcisse, sous les yeux de sa fille, présente dans les tribunes. Le Réunionais a terminé meilleur marqueur de la sélection de Claude Onesta (7), mais pas du match. Cet honneur revient aux Allemands Uwe Gensheimer (11) et Julius Kuhn (8).

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS