Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Harvey Weinstein à son arrivée au commissariat.

KEYSTONE/EPA/JUSTIN LANE

(sda-ats)

Le producteur américain déchu Harvey Weinstein, accusé par des dizaines de femmes d'agressions sexuelles, s'est présenté vendredi à un commissariat de New York. Il a été inculpé pour un viol et une agression sexuelle, sur deux femmes différentes, selon la police.

Le producteur de 66 ans, à l'origine du déclenchement du mouvement #MeToo, avait été accueilli à son arrivée par des dizaines de caméras, a constaté l'AFP. Il n'a fait aucune déclaration.

Le procureur de Manhattan a précisé qu'il avait été inculpé pour un viol datant de mars 2013 à New York et pour avoir forcé une autre femme à lui faire une fellation en 2004. Il n'a pas précisé l'identité des victimes.

L'homme a ensuite été remis en liberté moyennant une caution d'un million de dollars comptant, le port d'un bracelet électronique et la remise de son passeport aux autorités,

"Non coupable"

Le producteur déchu va plaider "non coupable" à aux chefs d'accusation portés contre lui, a indiqué peu après son avocat new-yorkais, Ben Brafman.

"Nous avons l'intention d'agir très vite pour que les poursuites soient abandonnées", a ajouté ce ténor du barreau new-yorkais, qui avait obtenu l'abandon des poursuites contre le directeur également déchu du Fonds monétaire international (FMI) Dominique Strauss-Kahn en 2011 dans l'affaire du Sofitel.

Depuis les premières révélations du New York Times et du New Yorker en octobre, Harvey Weinstein a été mis en cause par une centaine d'actrices, dont Angelina Jolie, Gwyneth Paltrow ou Asia Argento.

Au fil des révélations, il est apparu que Weinstein avait usé de son pouvoir pour obliger de jeunes actrices ou aspirantes actrices à céder à ses fantasmes sexuels, se faisant parfois aider par ses employés et achetant le silence de certaines victimes via des accords de confidentialité. Les premiers témoignages contre Harvey Weinstein ont fait l'effet d'une bombe et ont déclenché le puissant mouvement #MeToo.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS