Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Rieter table sur une légère hausse de son chiffre d'affaires sur l'ensemble de l'année (archives).

KEYSTONE/DOMINIC STEINMANN

(sda-ats)

Le fabricant zurichois de machines textiles Rieter a vu ses entrées de commandes augmenter sur les neuf premiers mois de 2017. Celles-ci ont gagné 6% sur un an à 765 millions de francs, un chiffre supérieur aux attentes des analystes interrogés par l'agence awp.

Au seul troisième trimestre, les entrées de commandes ont bondi de 62% à 269,7 millions de francs. Au cours de cette période, l'environnement de marché a été marqué par des dynamiques inégales selon les pays et les catégories de produits, relève vendredi l'entreprise zurichoise dans un communiqué.

Si l'entreprise a pu enregistrer un niveau élevé de prises de commandes en Asie (sans la Chine, l'Inde et la Turquie), la demande a été atone dans l'empire du Milieu et en Inde. En Turquie, les commandes pour de nouvelles machines ont repris des couleurs.

Toutes les divisions ont toutefois contribué à l'avancée sur neuf mois, note Rieter. L'unité principale des machines (Machines & Systems) a pris 3%, à 490,1 millions de francs.

La division active dans les services de maintenance (After Sales) a connu un bond de 12% à 115,8 millions de francs. Enfin, le segment des composants (Components) s'est étoffé de 16% à 159,1 millions.

Concernant l'ensemble de l'exercice, Rieter table sur une légère hausse de son chiffre d'affaires, qui devrait s'établir à 980 millions de francs. Le résultat opérationnel (EBIT) est attendu en dessous de celui de 2016, tandis que la marge correspondante devrait osciller entre 4,5 et 5,5% avant charges de restructuration. Enfin, le bénéfice net est prévu à environ 1-2% des ventes.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS