Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les femmes sont plutôt enclines à poursuivre leur maternité en Suisse (Photo symbolique).

KEYSTONE/AP/ALLISON JOYCE

(sda-ats)

Le nombre d'avortements en Suisse est resté stable en 2015, selon les dernières statistiques de l'OFS. La région lémanique, plus particulièrement Genève, enregistre néanmoins une hausse significative. Une augmentation qui ne concerne pas les 15-19 ans.

Le nombre d'interruptions de grossesse en Suisse est resté stable en 2015, selon les résultats publiés mardi par l'Office fédéral de la statistique (OFS). Un nombre qui se monte à 10'255, soit 20 de moins que l'année précédente. Ces chiffres confirment une certaine tendance à la baisse constatée depuis quatre ans.

Alors que la majorité des cantons observe une légère diminution, la région lémanique (3028, +153) et Zurich (2363, +225) enregistrent une hausse significative. Le canton de Genève est particulièrement concerné avec 116 interventions supplémentaires sur 1218 au total.

En baisse chez les ado

Une augmentation qui ne concerne néanmoins pas les adolescentes (15-19 ans). En 2015, elles étaient 214 à avorter en région lémanique, soit 53 de moins qu'en 2014, bien loin des records atteints en 2009, avec 379 interruptions. L'an dernier, seul le canton de Zurich observe une hausse des interventions chez les 15-19 ans (135, +14).

ATS