Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les primes de l'assurance-maladie pourraient grimper en moyenne de 4 à 6% en 2016. Les assurés alémaniques surtout devraient davantage délier les cordons de leur bourse. En Suisse romande et au Tessin, la hausse sera plus modérée, dit une enquête de bonus.ch.

Selon une première analyse se basant sur plus de 80'000 primes maladie communiquées, la hausse moyenne sera légèrement supérieure à l'an passé, a annoncé mardi le site de comparaison en ligne bonus.ch.

Les cantons alémaniques vont subir une plus grande augmentation, principalement l'Argovie, les deux Appenzells, Glaris, Lucerne, Nidwald, Obwald et Saint-Gall. Les cantons romands, excepté Fribourg et le Jura, vont en revanche enregistrer une hausse de primes plus modérée. Ce sera également le cas pour le Tessin.

Extrêmes

Le tableau n'est pas uniforme, puisque l'on trouve des extrêmes qui varient entre -10% et +25%. Par exemple, un enfant dans le canton de Fribourg, avec une franchise de 600 francs, verra sa prime augmenter de plus de 20%. Celle d'un jeune adulte dans le canton de Zurich, avec une franchise de 2500 francs sans couverture accident, augmentera de 19%.

Les modèles alternatifs vont subir une hausse légèrement plus forte que les modèles traditionnels. A niveau des tranches d'âge, ce sont les jeunes adultes qui subissent une plus forte hausse. Quant aux franchises les plus élevées, soit celles de 2000 et 2500 francs, elles voient leur prime croître davantage.

ATS